05 56 93 82 82

Grand Sud Immobilier

Search More

FAQ

Nous vous proposons de retrouver sur cette page la FAQ de notre Agence Immobilière.

 

1. Que faire avant un compromis de vente ?
Signature du mandat de vente
Constat plomb, amiante, termites, eaux usées suivant les secteurs, diagnostic technique énergétique, état des risques naturels et technologiques, loi Carrez (si c’est un appartement).
2. Qu’est-ce que le diagnostic technique énergétique ?
Estimer les consommations prévisionnelles en énergie des logements et des bâtiments mise en vente.
Permettre ainsi à chaque ménage qui achète un bien immobilier de mieux mesurer l’impact sur l’effet de serre de ses choix d’énergie et de mieux évaluer sa facture.

3. Qu’est-ce que l’état des risques naturels et technologiques ?
Ce document informe, à titre préventif, l’acheteur ou le futur locataire du bien immobilier, bâti ou non, des risques majeurs, naturels ou technologiques auxquels il peut être exposé.
4. Qu’est-ce qu’un compromis de vente ou sous seing privé ?
Le compromis est un contrat préparatoire à une vente définitive. Dans ce cas, les deux parties s’engagent, l’une à vendre, l’autre à acheter. Pour que le compromis soit valable, les parties doivent s’entendre sur tous les éléments essentiels de la vente. Le prix doit ainsi déjà être fixé.
Le compromis de vente est équivalent à une vente. L’intérêt de la manœuvre est en fait de cristalliser la vente avant qu’elle ne prenne réellement effet. Ainsi, en matière immobilière, la vente sera entérinée avant la rédaction d’un acte authentique chez le notaire

5. Qu’est-ce que la S.R.U. ?
Depuis le 1er juin 2001, l’acquéreur dispose d’un délai de rétractation ou de réflexion de 7 jours. Peu importe qu’il s’agisse d’un acte sous seing privé ou authentique, et que l’avant-contrat résulte d’un compromis de vente ou d’une promesse unilatérale.
Si l’avant-contrat est un acte sous seing privé (non signé par le notaire), l’acquéreur non professionnel bénéficie d’un délai de rétractation de sept jours à compter du lendemain de la première présentation de la lettre lui notifiant l’acte.
6. Quel est notre rôle en tant qu’agent immobilier ?
Mettre en relation un vendeur et un acquéreur.

  • Pour le vendeur :
    Estimer le bien par rapport au marché actuel, à la situation, à son état, à ses avantages et ses inconvénients.
    Conseiller le vendeur sur la marche à suivre pour vendre son bien (délais entre la vente et le déménagement, documents à fournir aux futurs acquéreurs…)
    Faire le point avec lui des visites organisées par l’agence, le suivre pas à pas dans ses démarches, voir avec lui toutes améliorations lui permettant de mieux vendre son bien et faire un suivi bi mensuel de la vente de son bien (retour publicité, « pourquoi votre bien n’est pas vendu… », les actions à venir).
    Accompagner le vendeur dans sa démarche et suivre le dossier jusqu’à la signature de l’acte authentique.
  • Pour l’acquéreur :
    Evaluer les besoins du client afin de lui proposer un bien en adéquation avec ses désirs.
    Faire les visites nécessaires pour l’acquisition d’un bien.
    Conseiller et accompagner le client sur le plan financier (démarche pour les prêts avec les banques et les courtiers)
    Suivre le client de la signature du compromis de vente jusqu’à la signature de l’acte.

Notre action est un partenariat complet avec le vendeur et l’acquéreur, car nos intérêts sont liés !